bonne affaire d’investissement immobilier image

Faire une bonne affaire d’investissement immobilier locatif consiste à s’acquérir d’un bien foncier à un prix inférieur à celui du marché. Le rendement de cet apanage doit être par la suite suffisamment intéressant. Certains caractères de la fortune peuvent tout de même être un piège. La décote en fait partie si le patrimoine ne propose que peu de bénéfice. Pour bien faire son placement, il faut adopter des démarches bien étudiées.

Comment faire une bonne affaire d’investissement immobilier ?

Estimation du bien

Avant de faire appel à une société experte en immobilier, il est possible d’évaluer soi-même l’estimation du bien.

Pour calculer la juste valeur de la propriété, il se fait de manière objective. En premier lieu, il faut tenir compte de la situation géographique. Si la maison est bien placée, il est facile à vendre ou à revendre. Dans ce cas, elle doit être simple d’accès, pas loin d’une école ou des transports, pas trop de nuisance, en sécurité. Par la suite, le coût se fixe aussi par rapport au dynamisme du quartier où il se trouve.

Si des constructions d’espaces vertes sont prévues à ses alentours, le prix de la fortune sera forcément intéressant. Les caractéristiques du bien sont importantes pour permettre l’évaluation. C’est ce qui attire en premier la clientèle. Il s’agit de définir la superficie, l’agencement et les futurs travaux. Dans ce critère, il faut aussi déterminer l’orientation du logement, la vue et l’ensoleillement surtout.

Comparez les offres de crédit

bonne affaire d’investissement immobilier photo

Avec les diverses offres de prêt de plusieurs banques, il se trouve difficile de savoir ce que l’on va prendre. Le taux d’intérêt du crédit doit être le premier critère à voir. C’est la totalité de la somme due à l’établissement monétaire tout au long de la dette.

Celle qui propose le moins est le plus attirant. Par la suite, il y a aussi le tarif de l’assurance emprunteur. Les mensualités sont différentes de celui du crédit, il est versé séparément. En effet, ce coût d’intérêt permet de savoir la banque qui suggère le moindre pourcentage d’arrérage.

Les institutions financières n’accordent pas de crédit sans garantie d’argent. Cette dernière est les frais de mise en place du crédit. Elle est fixe, non négociable et payée cash au moment de la signature.Le TAEG ou le Taux annuel effectif global est également un indicateur fiable. Régies par la Code de la Consommation, les banques doivent le mentionner dans leur offre. Il permet de comparer toutes les propositions d’emprunt.

 

Consultante en investissement immobilier, je déniche les bonnes affaires et les bons placements en immobilier pour le compte d’institutionnels.

Ce blog personnel me permet de parler d’un domaine qui me passionne sans me restreindre !