Démembrement temporaire - image

Le démembrement temporaire en immobilier est une solution très intéressante tant pour les usufruitiers que pour les nus-propriétaires. Effectivement, toutes les parties se voient gagnantes dans ce type d’investissement. Mais comment fonctionne le démembrement temporaire en immobilier ? Quels en sont les avantages ? On fait le point !

Démembrement temporaire : comment ça marche ?

En règle générale, une propriété se sépare en deux parties bien distinctes pour ce qui est du démembrement. Dans le cadre du démembrement temporaire, la nue-propriété et l’usufruit se sont séparés entre un ou plusieurs nus-propriétaires et un ou plusieurs usufruitiers.

À ce propos, l’usufruitier loue le bien ou l’habite durant une durée bien définie au départ. Aussi, dans le cas de la location, il encaisse les loyers. En ce qui concerne le nu-propriétaire, il se porte acquéreur du bien en question au terme du délai déterminé au départ. Dans ce cas de figure, il peut le vendre ou bien le louer à son tour.

Pour acheter en démembrement temporaire, les investisseurs disposent de trois solutions. En premier lieu, ils peuvent en acheter dans le cadre d’une SCPI, ce qui consiste à acquérir des parts en nue-propriété dans une SCPI et à bénéficier ainsi d’une décote du prix en reconnaissance de l’abandon de l’usufruit.

De la sorte, ils réalisent une plus-value lors de la vente à la fin de la période de démembrement. Deuxièmement, les investisseurs pourront également acheter en démembrement simple en famille. Dans ce cas, des enfants ou des parents acquièrent un bien qu’ils vont partager. La troisième alternative consiste à acheter en démembrement croisé en famille.

Démembrement - image

Ainsi, chaque membre d’un couple, qu’il soit marié ou non et avec des enfants, acquiert la moitié de la nue-propriété et celle de l’usufruit. En cas de décès de l’un, l’autre devient alors pleinement usufruitier. Cependant, la nue-propriété se transmet aux enfants du défunt.

Focus sur les avantages d’investir en démembrement temporaire

Investir en démembrement temporaire en immobilier procure bon nombre d’avantages aussi bien pour l’usufruitier que pour le nu-propriétaire. Ce dernier peut notamment déduire exhaustivement les intérêts du prêt de son imposition.

De plus, comme il obtient l’intégralité de la propriété à la fin de son démembrement, il est exonéré des droits de succession et des droits de donation. Quant à l’usufruit, il bénéficie de revenus complémentaires par le biais d’un investissement relativement minimisé.

Définitivement, le démembrement temporaire en immobilier permet de mieux préparer sa succession. Par la même occasion, ce type de montage se présente comme une excellente alternative pour prévoir sa retraite. De plus, en achetant en nue-propriété, l’investisseur est à même de construire un patrimoine immobilier qui est non imposable durant toute la période du démembrement.

Encore mieux, les parents cédant l’usufruit d’un bien pour une période bien définie à leurs enfants réduisent leur assiette fiscale. À noter que pendant la période de démembrement, il est tout à fait possible de céder ou de vendre les droits de la nue-propriété ou de l’usufruit. Plus d’informations sur https://demembrement.fr/immobilier/.

Consultante en investissement immobilier, je déniche les bonnes affaires et les bons placements en immobilier pour le compte d’institutionnels.

Ce blog personnel me permet de parler d’un domaine qui me passionne sans me restreindre !